Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 17:18

26/09 – 03/11

 13 étudiants de 5ème année de l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne – site de Lorient 

Delphine Carré, Anna Conzatti, Aurélie Denis, Ségolène Frayssinet, Gaëtan Gautelier, Quentin Geoffroy, Laura Hernandez, Sylvain Le Corre, Raphaëlle Peria, Cléa Salaün, Morgane Sere, Antoine Trouve, Laura Virouleau.

quelques vues de l'exposition :

18-expo.jpg

01-expo.jpg

03-expo.jpg

04-expo.jpg

05-expo.jpg

06-expo.jpg

07-expo.jpg

08-expo.jpg

09-expo.jpg

10-expo.jpg

11-expo.jpg

12-expo.jpg

13-expo.jpg

21-expo.jpg

15-expo.jpg

16-expo.jpg

19-expo.jpg

20-expo.jpg

17-expo.jpg

vernissage jeudi 26 septembre à partir de 18h

Présentation des 13 Etudiants 5ème année EESAB - Site de Lorient

Quentin Geoffroy

quentin geoffroy

Quentin Geoffroy élabore avec dérision des constructions en référence au monde de l’enfance ; ici, une sculpture mobile actionne de manière aléatoire une horloge.

Delphine Carré

delphine-carre.jpg

Delphine Carré réalise une série de portraits aquarellés. Les signes de reconnaissance de la figure sont brouillés par un jeu de conjonction entre la lumière incisive et les moirures colorées ;manifestation d’une vision fugitive suspendue entre apparition et disparition.

Sylvain Le Corre

visuel-sylvain-le-corre.jpg

Dans son installation, Sylvain le Corre crée un espace où se conjuguent des mythologies personnelles issues des flâneries ; points de suspension entre le sauvage et la culture, le réel et le fantasmé.

Antoine Trouvé

antoine-trouve.jpg

Antoine Trouvé conçoit une série de gravures politiquement engagées où se dessine un espace urbain menaçant, peuplé de figures humaines esseulées.

Ségolène Frayssinet

segolene-frayssinet.jpg

Ségolène Frayssinet aborde le dessin avec minutie et persévérance. Les détails des motifs végétaux finement tracés sont annulés par la couleur jaune qui se joue de notre perception visuelle ; question d’aveuglement, tutoyant le spectateur pour lui dire - tu ne vois pas !

Gaëtan Gautelier

gaetan gautelier

Gaëtan Gautelier aborde le dessin en livrant un corps à corps ; lieu de conflit entre un geste d’inscription et la matérialité du support où s’inscrit le temps de l’élaboration de l’image.

Aurélie Denis

aurelie-denis.jpg

Aurélie Denis présente sa fabrique de petits objets usuels aux fonctions improbables ; geste de peu ; économie de moyen du reste.

Cléa Salaün

clea salaun

À l’instar de la forêt, Cléa Salaün déploie une constellation d’éléments dessinés et sculptés où les motifs du loup, de l’arbre, associés aux signes multiples interrogent cette ambivalence entre le langage et l’image.

Laura Virouleau

laura-virouleau.jpg

Laura Virouleau met en scène, non sans humour, les représentations multiples de la mort, reliant l’imagerie populaire à l’iconographie répertoriée par l’histoire de l’art.

Raphaëlle Peria

raphaelle-peria.jpg

Raphaëlle Peria réalise un dessin dépositaire d’un geste performatif, à partir des bribes des souvenirs et des images de ses multiples voyages.

Laura Hernandez

laura-hernandez.jpg

Laura Hernandez, d’origine colombienne, présente des créations qui reflètent une identité féminine articulée à une Histoire politique, sociale et culturelle.

Morgane Seré

morgane-sere.jpg

Morgane Seré réalise des scénographies dans l’espace de la rue ; stratégies d’une prise de parole engagée.

Anna Conzatti

anna-conzatti.jpg

 

Anna Conzatti réunit les indices d’une mémoire personnelle et familiale. Formulant la parole d’une construction identitaire, le motif du champignon traduit la première signature enfantine ; prémices d’un devenir adulte.


Partager cet article

Repost 0
Published by l'atelier de la gare - dans Archives
commenter cet article

commentaires